En 2015, trois quarts de la population suisse ont fait des dons.

07 Oct 2016

Réalisée en permanence depuis début 2015 dans toutes les régions de Suisse, l`enquête de DemoScope est représentative. Il n`existe pas (encore) de comparaisons avec l`année précédente: cela sera possible pour la première fois début 2017.  

Qui donne?
En matière de dons, les femmes continuent d`avoir le dessus en comparaison avec les hommes (79 % / 70 %). Outre le sexe, le revenu joue également un rôle important: avec un revenu disponible inférieur à 6000.- / mois, l`activité de dons tombe à 68 %. Pour les catégories de revenus plus élevées, elle est nettement supérieure (82 – 85 %). Cela étant, le comportement des donatrices et donateurs est influencé surtout par la région, la situation de famille et l`âge.

En ce qui concerne la valeur des dons, la Suisse alémanique mène avec CHF 350, devant la Suisse romande avec CHF 160 et la Suisse italienne avec CHF 200 de dons par ménage et par an. Certes, les familles avec enfants donnent proportionnellement aussi souvent, mais avec CHF 100, leur montant maximum est inférieur à celui des ménages sans enfants (CHF 150). L`augmentation du don moyen selon l`âge se situe, entre la catégorie «jusqu’à 34 ans» et les deux catégories «plus âgées», à 50 % (jusqu`à 34 ans: CHF 100, jusqu`à 54 ans: CHF 150, à partir de 55 ans: CHF 150).  

Qui reçoit?
Les bénéficiaires les plus fréquents ont été les personnes handicapées (54 %), les enfants et les jeunes (51 %) ainsi que l`aide sociale et d`urgence (47 %). Au niveau régional, les préférences sont réparties différemment: au Tessin, la recherche médicale avec 70 %, l`aide sociale et d`urgence (69 %) ainsi que l`aide en cas de catastrophes (63 %) se situent nettement devant les enfants et la protection de l`environnement et des animaux (53 % chacun). En Romandie, les handicapés et la recherche médicale sont cités presque à égalité (55 % / 54 %).

Si l`on considère tous les dons, le degré de corrélation de leurs buts avec les organisations effectivement favorisées et leurs thèmes est variable. Selon leurs propres déclarations, le soutien des donatrices et donateurs est nettement plus fréquent (nombre de dons) en ce qui concerne la Ligue contre le cancer (14,9 %), la Rega (14,5 %) et la Fondation pour paraplégiques (13,4 %). Les petites institutions locales sans «grande marque» avec lesquelles il existe un rapport personnel gardent leur importance: sous «Diverses aides au développement» l`on connaît à la rigueur quelqu`un qui commence une activité ou immigre (proximité personnelle), sous «Divers asiles pour animaux» il est courant que des critères fondés sur la région (proximité géographique) soient déterminants.

Pourquoi donne-t-on?
85 % des personnes interrogées affirment que les dons leur procurent un sentiment de satisfaction, et 82 % sont d`accord avec l`affirmation selon laquelle il s`agit d’une réalisation personnelle. Les motifs principaux sont la conviction relative aux préoccupations et à l`engagement d`une organisation (91 % de votes favorables), la gratitude pour son propre bien-être (86 %) et la concordance avec ses propres valeurs (78 %).  

Attachement et loyauté
Les Suissesses et les Suisses s`engagent comme suit: en 2015, 46 % de la population dans son ensemble était membre d`une organisation au moins, 27 % d’entre eux ayant une seule affiliation, et 19 % deux ou plus. Une affiliation existante Les personnes qui, en 2015, ont effectué au moins un don, soutiennent à raison de 63 % toujours les mêmes organisations. Un quart alterne délibérément, et 10 % changent de comportement selon la situation. Sont particulièrement loyales, avec 67 %, les personnes d`un certain âge et/ou se situant politiquement plutôt à droite.

Quelle est l`image du marché des dons, et quelles institutions sont connues?
En général, les différentes œuvres de bienfaisance et institutions jouissent d`une image solide dans la perception de la population. Le travail des différentes œuvres est considéré comme important et substantiel, et surtout comme un complément servant d`appui à l`Etat et à ses missions. 49 % des donatrices et donateurs connaissent la ZEWO et lui accordent une grande importance lors du choix de leurs dons.

En 2015, la Croix-Rouge suisse (CRS), la Chaîne du Bonheur et Caritas Suisse sont «Top of Mind»: leur notoriété spontanée se situe respectivement, dans le domaine des premières citations, à 17,1 %, 12 % et 8,6 %. La notoriété protégée a fait l`objet d`une enquête en ligne portant exclusivement sur les organisations participantes. Les plus grandes parts reviennent à la Rega, à la CRS, au WWF et à l`UNICEF, dont le souvenir et la reconnaissance de la marque ont contribué à ces bons positionnements. 

Comment la communication est-elle reçue?
66 % de la population suisse perçoivent directement la publicité d`organisations: 34 % indiquent avoir observé des rapports concernant certaines œuvres de bienfaisance dans les médias publics. En Suisse alémanique, la publicité est perçue de façon nettement plus intensive par les personnes d`un certain âge et celles disposant d`une formation supérieure. Le courrier atteint de loin le plus grand nombre de personnes, suivi des journaux et revues, ainsi que de la TV et des affiches.

Même si l`évaluation comme canal de communication ne confirme pas absolument cette affirmation, les plateformes et instruments numériques – aussi bien les sites Web que les autres formes digitales de transmission des connaissances – revêtent une importance particulière. 70 % des personnes interrogées trouvent important dans l`ensemble que les OSBL soient présentes dans les médias sociaux, Facebook constituant le réseau principal.

*L`étude s`entend comme une esquisse concernant le marché privé des dons en Suisse, examinant l`année de dons 2015. Elle se base sur les données de marché et de marketing recueillies par DemoSCOPE et renforce certains résultats sélectionnés indépendamment des œuvres comme travail de fond et en guise de petite invitation à faire ses propres réflexions et interprétations.

le-marché-des-dons-2015 (pdf) 


Comments*:
Aucune inscription disponible

TOPPrintversion*