HomeNews11ème Rapport sur les fondations en Suisse – Preview

11ème Rapport sur les fondations en Suisse – Preview

07.02.2020

En 2019, 349 fondations d’utilité publique ont été créées en Suisse, et 216 ont été liquidées. Le nombre de liquidations en une année n’avait jamais été aussi élevé. Mais le nombre de fondations nouvellement constituées est lui aussi à nouveau en hausse par rapport à 2018.

Les chiffres établis par le Center for Philanthropy Studies (CEPS) de l’Université de Bâle et présentés en avant-première le 30 janvier 2020 lors de la cinquième journée zurichoise du droit des fondations à l’Université de Zurich reflètent une tendance générale: le secteur suisse des fondations est globalement toujours en expansion, avec actuellement 13 293 fondations d’utilité publique, mais nombre de fondations plus anciennes semblent avoir de la peine à s’adapter aux taux d’intérêt bas et aux changements dans le domaine de la philanthropie. Toutefois, créer une fondation reste attrayant, à condition de tenir compte des sujets qui préoccupent actuellement la société. Les fondations qui se consacrent de manière ciblée à l’environnement ainsi que la part croissante de fondations donatrices en général (18/19 59% par rapport à 49% au total) permettent de confirmer ce constat.

La Suisse leader en matière de densité des fondations

La Suisse est le pays au monde qui a le plus de fondations par rapport à la population. En moyenne, elle compte en effet 15,6 fondations pour 10 000 habitants. La densité est la plus élevée dans le canton de Bâle, avec 45 fondations pour 10 000 habitants. Le canton de Zurich est celui qui compte le plus de fondations (2219), mais la Suisse romande reste la région qui enregistre la plus forte croissance. Rien qu’à Genève, 65 nouvelles fondations ont été constituées, alors que le canton de Zurich est en décroissance.

Mutation du secteur des fondations – et pas seulement en Suisse

Le Rapport sur les fondations en Suisse 2020 présente les dernières données chiffrées, les développements d’ordre juridique ainsi que les tendances et sujets principaux concernant le secteur, en allant au-delà des frontières helvétiques. Le rapport aborde ainsi non seulement la question des diverses stratégies envisagées ou déjà mises en œuvre à l’échelon cantonal concernant les fondations mais adopte également une perspective européenne sur les fondations et la politique.


Le Rapport sur les fondations en Suisse paraît en 2020 pour la onzième fois déjà; il est publié annuellement par le Center for Philanthropy Studies (CEPS) de l’Université de Bâle, SwissFoundations, l’association faîtière de référence des fondations donatrices d’utilité publique en Suisse, et le Centre pour le droit des fondations de l’Université de Zurich. Il présente les chiffres, faits et tendances actuelles en matière de fondations, en Suisse comme à l’étranger, et contribue à renforcer les bases de connaissances dans ce domaine. Le rapport paraît en allemand et en français. Les deux versions pourront être téléchargées gratuitement à partir du 28 avril 2020 à l’adresse www.stiftungsreport.ch.

Le Rapport sur les fondations en Suisse paraîtra le 28 avril 2020.