HomeNews« La collecte de fonds est un mode de vie »

« La collecte de fonds est un mode de vie »

04.02.2020

Le comité a révisé la stratégie de Swissfundraising et fixera aussi ces prochaines années de nouvelles priorités. Le nouveau slogan de Swissfundraising – «Vivons le fundraising » – résume la vision et la mission de l’association professionnelle. Entretien sur la nouvelle stratégie et ses objectifs avec la présidente, Sibylle Spengler.

– Interview: Roger Tinner

Le comité de Swissfundraising a défini en 2019 une nouvelle stratégie pour les cinq années à venir. Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’une nouvelle période stratégique débute en 2020. Le timing était toutefois excellent, puisqu’Odilo Noti m’a remis la présidence en 2018 et qu’il y a eu d’autres changements au sein du comité. L’année dernière, l’élaboration de la stratégie nous a donné l’occasion de dialoguer au sein de l’association, de resserrer les liens et d’intégrer les idées des nouveaux membres.

Comment s’est déroulé le processus ? Quels ont été les principaux thèmes abordés ?
Nous avons effectué deux retraites, au cours desquelles nous avons pu nous concentrer de manière ciblée sur l’élaboration de la stratégie. La question importante était de définir comment faire évoluer l’association de manière innovante, afin de continuer à offrir à nos membres une plus-value maximale. Avant d’élaborer des mesures concrètes, nous avons toutefois mené des discussions intensives pour mettre au point et définir pour la collecte de fonds une vision et une mission représentatives du fondement de notre travail (voir encadré).


Vision et mission de Swissfundraising

Dans le cadre de notre travail stratégique sur la période 2020 à 2024, le comité a aussi décidé d’une vision et d’une mission pour Swissfundraising :

Vision

  • Nous vivons le fundraising – dans un esprit pionnier et enthousiaste.
  • Nous créons les bases et transmettons les compétences pour que les fundraisers et les organisations puissent déployer un maximum d’effet.

Mission

  • Swissfundraising agit de manière dynamique et pionnière. Elle répond, par ses prestations, aux besoins de ses membres.
  • Swissfundraising axe son travail sur l’évolution de la société, de la technologie et du fundraising. Elle s’entend comme un précurseur dans le domaine de la recherche de fonds.
  • L’association offre aux fundraisers de Suisse un sentiment d’appartenance et défend leurs intérêts. Elle s’engage pour une formation continue approfondie et la promotion de l’image de la profession.

Quels sont les défis stratégiques concrets qui attendent Swissfundraising ces prochaines années ?
En tant qu’association, nous aurons plusieurs défis à relever. Nous voulons rester concurrentiels sur le marché parmi toutes les offres de formation existantes. Ensuite, il s’agit aussi de tenir compte des évolutions et tendances, et de comprendre leur importance pour la recherche de fonds. Finalement, il faut aussi prendre en compte les besoins de nos membres actuels et futurs.

Dans quels domaines Swissfundraising veut-elle se développer ?
Il y a sur l’ensemble de la nouvelle stratégie un fil conducteur qui s’exprime aussi dans les objectifs suivants : nous voulons renforcer la collecte de fonds et la profession – aussi bien à l’interne, dans les organisations, que dans l’opinion publique. Nous pensons qu’en cette période de bouleversements, les organisations à but non lucratif dans l’ensemble et la collecte de fonds en particulier nécessitent un lobbying solide pour renforcer le rôle si important des acteurs de la société civile et le financer par le biais de dons. Swissfundraising peut y apporter une contribution non négligeable.

Sur quels objectifs la nouvelle stratégie s’appuie-t-elle ?
Nous nous sommes fixés quatre objectifs principaux, tous bien entendu complétés par des sous-objectifs et des mesures concrètes : premièrement, nous voulons créer et renforcer un sentiment d’appartenance parmi tous les « fundraisers » de Suisse ; deuxièmement, nous voulons consolider la profession au sein des organisations et de la société ; troisièmement, nous voulons rendre nos membres plus forts en leur transmettant des connaissances du marché et de la collecte de fonds ; et quatrièmement, nous voulons acquérir et intégrer de nouveaux groupes d’intérêt afin de développer la recherche de fonds et de la renforcer au sein des organisations dans divers secteurs.

Quand les premières mesures seront-elles instaurées ?
Nous avons déjà mis en place de premières mesures au quatrième trimestre de 2019. Nous sommes donc déjà en phase de mise en œuvre. Nous présenterons les mesures en détail pour la période stratégique qui vient de débuter lors de l’assemblée générale du mois d’avril. Comme c’était déjà le cas auparavant, le comité suit la mise en œuvre par le secrétariat dans une sorte de « cockpit stratégie ».

Parallèlement à la nouvelle stratégie, Swissfundraising a aussi un nouveau slogan : « Nous vivons le fundraising ». Que faut-il comprendre ?
Ce slogan résume la vision formulée dans notre travail de stratégie. À l’image du travail de bénévolat, un don est un engagement sociétal, que l’on délègue toutefois à une organisation sous forme de contribution financière. Celui ou celle qui demande des dons en tant que fundraiser, doit avoir conscience et même la conviction intime que chaque contribution, aussi modeste soit-elle, peut rendre le monde un peu meilleur. De ce fait, la collecte de fond n’est pas seulement une profession, mais un mode de vie.

Où Swissfundraising engagera-t-elle à l’avenir des ressources supplémentaires ? Où en engagera-t-elle moins ?
L’accent principal sera mis comme par le passé sur la formation continue et le renforcement de la communauté. Nous aimerions consolider les bases techniques – par exemple par le biais d’études ou d’instruments de collecte de fond –, l’intégration de nouveaux domaines tels que la culture ou la formation, et notre image auprès de l’opinion publique.

Quel impact la nouvelle stratégie aura-t-elle pour les membres ?
La stratégie n’aura pas d’effet immédiatement perceptible pour les membres, car les objectifs mentionnés ne peuvent que rarement être mis en œuvre à court terme. Nous visons plutôt une évolution à moyen ou long terme. Je reste toutefois convaincue que la nouvelle stratégie deviendra rapidement tangible et concrète dans nos différentes activités.

Légende : Sibylle Spengler est la présidente de Swissfundraising depuis 2018. (© Jorma Müller)

« La collecte de fonds est un mode de vie »