HomeNews« Nous avons beaucoup grandi et à cœur de préserver notre réseau très humain »

« Nous avons beaucoup grandi et à cœur de préserver notre réseau très humain »

09.01.2019

A l’aide d’une nouvelle collaboration avec l’Association Française des Fundraisers (AFF), Swissfundraising va améliorer et augmenter les services pour ses membres francophones und le fundraising dans la Romandie. Yaële Aferiat est la directrice de l’AFF.

– Interview : Andreas Cueni

Yaële Aferiat, comment êtes-vous devenu fundraiser ?

J’ai étudié l’économie et le marketing et débuté ma carrière dans les s de marché qualitatives. J’aimai beaucoup mais j’ai très vite trouvé cela vide de sens et me suis investie en tant que bénévoles d’abord dans des associations. Petite déjà je faisais du bénévolat et j’avais adoré ça…

J’ai un background marketing et j’ai toujours aimé la réflexion stratégique. J’ai un profil plutôt empathique et réfléchir aux motivations des différentes cibles que nous cherchons à mobiliser et à convaincre de donner m’est très vite apparu passionnant. Le fundraising, c’est un métier très excitant car il allie à la fois stratégie et pragmatisme, on voit les résultats de son travail, l’impact.

Et comment êtes-vous devenu directrice de l’Association Française des Fundraisers ?

J’étais adhérente et me suis impliquée au Conseil d’Administration où j’ai d’ailleurs très vite été impliquée dans la European Fundraising association et pour le lancement des programmes de certification.

J’ai ensuite décidé d’élargir mon périmètre et me suis formé, j’ai fait un master en management des associations avec l’idée de diriger une structure associative plutôt que d’être uniquement sur la partie fundraising.  Et quand mon prédécesseur est parti j’ai postulé et je suis passée d’administratrice à directrice !

Pouvez-vous nous donner quelques faits et chiffres-clés de l’AFF ?

Oui volontiers : 1000 adhérents en 2018, un budget de 1.5 millions Euros, cinq conférences par an. Des milliers de personnes formées en 2018, des centaines de jours de formations délivrées.

Vous êtes directrice depuis presque 13 années maintenant. Comment changeait votre travail et l’association ?

Au début j’étais toute seule et nous sommes aujourd’hui 11 salariés. Le travail n’est plus du tout le même et l’association non plus. Nous avons aujourd’hui des groupes régionaux dans toutes la France et l’activité de formation s’est considérablement développée.

Nous avons beaucoup grandi et avons à cœur de préserver notre ADM de réseau très humain et convivial. Nous aimons parler de communauté professionnelle. C’est vraiment quelque chose que les gens apprécient car ils se sentent parfois seuls dans leur fonction, ils sont besoin de se sentir appartenir à une communauté.

Nous aussi en Suisse, nous pouvons profiter de la lecture de votre organe « Fundraizine » dont vous êtes la rédactrice en chef. Quelle est l’idée du magazine ?

Fundraizine se veut un magazine ouvert et inspirant. Il ne s’agit pas d’être uniquement dans l’expertise métier mais de permettre de prendre de la hauteur et de se nourrir d’idées nouvelles.
Il peut couvrir des thématiques diverses et est articulés autour d’un dossier central qui permet d’approfondir un sujet.

Nous sommes heureux que nos amis de la suisse romande puissent en profiter ! et nous espérons qu’ils l’apprécient.

L’AFF offre un grand nombre de rencontres professionnelles et événements de formation continue. Quelles sont les formats principaux ?

Nous proposons des conférences nationales sectorielles allant de 1 à 3 jours.
Il existe également des conférences en région et des rencontres thématiques autour de petits-déjeuners
Ils existent des groupes thématiques qui réunissent des personnes exerçant la même fonction

Côté formation, Il est possible de suivre un parcours certifiant soit en suivant différents modules qui peuvent se cumuler soit en suivant le certificat français du fundraising que nous avons monté voilà bientôt 15 ans avec l’ESSEC. Il est également possible de suivre des modules à la carte à paris mais aussi en région.

Est-ce qu’il faut toujours voyager à Paris pour vos événements ?

Pour les évènements nationaux oui mais nous organisons de plus en plus de choses en région

Comment pourraient en profiter les fundraisers de la Suisse ?

Nous sommes un centre de ressources et avons une base documentaire disponible pour les adhérents.
Il est également possible de se procurer les ouvrages que nous avons publiés.

Par ailleurs nous avons un groupe régional en Rhône Alpes qui n’est donc pas loin de chez vous ! et vous êtes cordialement invité à participer à nos conférences et séminaires annuels. Nous accueillons régulièrement des participants suisses.

L’AFF et vous personnellement, vous vous engagez en sein de l’EFA, European Fundraising Association. Pourquoi c’est important ?

Je trouve qu’il est important de se nourrir des expériences des autres et d’échanger et partager nos expériences. Ensemble on est plus forts. Nous n’aurions jamais pu faire ce que nous avons fait sans EFA et sans connaitre nos homologues ! Je suis également impliquée à l’international avec #GivingTuesday en tant que Global Leader et je trouve que c’est une très grande richesse que de connaître ce qui se passe dans le monde et de pouvoir en faire profiter nos adhérents.


Swissfundraising et AFF

Swissfundraising a pour ambition d’améliorer et de développer sans cesse ses services. C’est pourquoi l’association professionnelle est très heureux de proposer ses membres en Suisse romande dès l’été 2018 et gratuitement, dans le cadre de leur affiliation, le magazine « Fundraizine ». Cette publication paraît quatre fois par an et représente l’organe officiel de l’Association Française des Fundraisers (AFF).

Alors que les fundraisers suisses alémaniques disposaient depuis quelques années du « Fundraiser-Magazin » venant d’Allemagne, une telle offre manquait jusqu’à présent pour la Suisse romande. C’est la raison pour laquelle Swissfundraising est particulièrement ravis d’avoir pu conclure avec l’AFF un accord visant à une collaboration accrue. Outre la distribution de Fundraizine, d’autres activités communes sont prévues, en particulier dans le domaine de la formation continue. www.fundraisers.fr